Home Articles Manger HALAL, manger SAINEMENT
Manger HALAL, manger SAINEMENT

Manger HALAL, manger SAINEMENT

0
0

« L’estomac est certainement le récipient le plus mal rempli par l’être humain. Quelques bouchées suffisent pour se restaurer. Si l’homme tient à manger plus, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour l’eau et un tiers pour l’air ». Ce hadith de notre bien-aimé Prophète, et qui est rapporté par Ahmed, Ibn Majja et Hakim, rappelle l’état d’esprit que toute musulmane et tout musulman doit avoir.

En effet, le rapport à la nourriture a sa singularité en Islam, car Le Créateur a un projet pour l’humain. Il lui propose l’Islam comme voie à suivre pour vivre en équilibre entre les deux mondes : dunya (vie d’ici-bas) et al-akhira (l’Au-delà ou l’étape ultime de la vie).

La musulmane et le musulman commencent leurs vies ici-bas et la continueront dans l’Au-delà. Et pour ce faire, Dieu leur propose un certain nombre de privilèges comme celui de bénéficier des bienfaits du reste de la création, de leur environnement. Dans Son infinie sagesse, Il a proposé cette création à l’humanité toute entière. Qu’on reconnaisse en Lui, la puissance de la Création ou pas, on bénéficie des bienfaits de ce monde. Sa perfection ne laisse point de place au désordre, ou à l’incohérence. La succession des messages légués à l’humanité par Ses messagers, n’a d’autre objet que de nous orienter vers la Voie, nous facilitant de la sorte la traversée de la vie mondaine. Une Voie jalonnée d’interdits, de recommandés, de permis, etc.

Dans notre relation avec le reste de la création, Dieu autorise certains actes nécessaires à notre vie. La création vient en appui à l’humain. Elle est à sa disposition pour son équilibre. Un ensemble d’éléments divers et variés composés de minéraux, de végétaux et d’animaux. Des vies avec leurs règles, leurs droits au même titre que celles des êtres humains. Les animaux sont très présents dans les récits coraniques, en particulier ceux liés aux prophètes avec de nombreuses sourates aux noms d’animaux dans le Coran, tels que la Vache, les Abeilles, les Fourmis, l’Araignée, l’Eléphant, etc…, en témoigne. Il est important de noter que lors de leurs évocations dans le Coran, c’est l’expression “communauté” qui est employée. Le Coran énonce que les animaux constituent des communautés ; ils sont semblables en cela aux hommes : « Il n’est bête sur la terre ni oiseau volant de ses ailes qui ne forment des communautés semblables à vous » (Coran 6 : 38).   Que l’humain dispose du reste de la création est établi comme un droit par le Créateur dans la limite qu’Il lui a fixée. Sa clairvoyance nous impose des limites pour nous éviter le mal qui subsiste en toute créature. Il nous protège du mal des autres tout en bénéficiant de leurs bienfaits. Si pour certains aliments, Il a décidé l’interdiction, pour d’autres il nous a recommandés la modération. Le hadith du Prophète obéit à cette philosophie. 

Manger halal, manger naturellement

Ainsi le halal signifie que Dieu octroie son autorisation : dès lors, une nourriture est halal si sa consommation pour l’homme est autorisée par Dieu. Lui demander la permission à chaque acte de consommation est une manière de nous éviter de sombrer dans la mécanique du geste et donc la dévitalisation du bienfait consommé. Seul le moment de l’autorisation (la basmalah) a pour vertu de ne pas oublier. De ne pas outrepasser notre droit à la consommation. Ce hadith nous incite donc à la modération si on veut éviter les méfaits de la surconsommation. Donc, très tôt, l’Islam, dernier message divin, insiste sur cette posture de modération pour ne pas rompre l’équilibre nécessaire à la bonne santé. Un équilibre qui doit naturellement induire le respect de la création. Manger avec modération, consommer avec l’autorisation de Dieu, manger halal est une directive divine pour rester en phase avec la création. Ne pas dépasser le rythme naturel, ne pas surpasser les droits humains sur celui des autres. Ne pas passer du droit à disposer de la création au droit à l’exploiter, pour le seul principe du profit pour le profit. Être en phase avec les autres créatures, respecter leurs rythmes, est une des conséquences de manger halal. Manger halal doit conduire l’humain à une consommation modérée, à être naturellement rassasié. Comme le rappelle le hadith « quelques bouchées suffisent » pour vivre et pour les gourmands « qu’il réserve un tiers pour la nourriture ».

Vivre sainement ici pour vivre pleinement dans l’Au-delà

Si chacune et chacun de nous s’attelait sérieusement à une consommation inscrite dans l’éthique islamique, on réduirait non seulement les ravages des maladies subis par les humains et le reste de la création, mais on changerait de voie. Voie imposée par l’appât outrancier du gain. Le halal devrait être un élément moteur permanent à nous inciter à la modération, à la préservation de la création. D’autres éléments forts de notre vie devraient inciter à cette forme d’ascétisme tel que le mois de ramadan, les jours surérogatoires de jeûne, etc. Certes, la réalité de la consommation des musulmans aujourd’hui est toute opposée à cette philosophie mais gardons l’espoir en Dieu que par le rappel permanent, nous pourrions inverser la courbe pour être naturellement humain, une création parmi d’autres. La proximité avec le Créateur, avec Dieu a pour vertu de rétablir la confiance en Lui, pour vivre en toute humilité au milieu de la création qui commence ici et continue dans l’Au-delà. Ni les végétaux, ni les animaux n’outrepassent leurs besoins, seul l‘humain déroge à cette règle. Sa propension à se sentir supérieur aux autres, provoque des dégâts pour son espèce et les autres. Aux musulmanes et aux musulmans de faire de l’Au-delà, une présence du cœur et d’esprit dans une perspective divine pour eux et pour le bienfait de l’humanité (même si une partie d’elle limite sa vision du monde à ici-bas). Une autre vertu pour les musulmanes et les musulmans sera alors de témoigner en portant le flambeau dans leur manière de manger, dans leur manière de vivre. Le halal est aussi cette responsabilité.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *